A contresens

Il y a quelques années, un magazine au titre prometteur est apparu: « changer tout »…. Mes désirs de changement déjà en gestation, ce titre avait tout pour m’allécher, forcément….Pourtant, dans l’ensemble, l’idée directrice allant de pair avec la mode éco-bio, restait la suivante: c’était la plupart du temps l’histoire de cadres stressés qui abandonnaient une vie parisienne stressante axée sur la réussite professionnelle pour venir s’installer à la campagne, dans une cadre « favorable au développement personnel », à l’émergence de vraies valeurs (essentiellement familiale)….Pourquoi pas, Je n’ai aucun problème avec les cadres stressés, la famille est un truc que je ne connais pas (pour de multiples raisons), je n’ai pas de prévention particulièrement contre les « bobos »… Simplement je suis issue moi même d’un couple qui a fait son « retour à la terre » (ici un bref hommage ému à l’excellent Manu Larcenet!!!) et moi la campagne sans télé, j’en ai fait les frais et le tours (passer son temps en bagnole car tout est loin, dépenser la moitié du salaire en essence, les courses interminables « en gros », la pataugeoire les semaines de déluge, le poêle à bois quand le bois est mouillé, le moteur du puits en panne en plein été, ah la merveilleuse vie d’autrefois!!!! hahahahaha!!!!… On s’y emmerde sévère, à la campagne quand on est moi!!!!
Donc « changer tout » n’était pas un journal pour moi….

Moi, comme toujours, je marche à contresens et je troque un mas en Provence pour un appartement breton en centre ville!!! Et bien sur mon entourage se demande quelle est le nom de maladie mentale qui vient de me faucher dans la fleur de l’âge!!!!
Son nom et le suivant: la lucidité et le refus de la pression sociale!!!! Ben non, je ne suis pas à la mode!!!!
Moi, maintenant, j’aime la vie facile:

je troque sans regret les week-end caddy plein au Auchan du coin contre la récolte journalière au primeur d’en bas, le poissonnier d’en face, mes trois kilomètres minimum à pied en ville pour aller voir les oiseaux au parc, les expos, le théatre en bas de chez moi, les concerts pas chers voire gratuits, les économies d’essence et d’énergie, la droguerie qui sent bon les essences de plante et la cire, toutes les assos et activités de loisir ou pas à quelques centaines de mètre sans prendre la voiture qui reste au parking le plus souvent possible, etc… etc… La campagne, je vous la laisse, avec tout ce qui va avec: les barbecues cancérigènes, le voisin fou de tondeuse le dimanche, les potes qui ont la flemme de faire la route pour venir vous voir, la fatigue qui vous enlève l’envie de faire des ballades au vert, la moindre sortie majorée du prix du parking et du carburant, plus le stress des bouchons, etc….

Alors oui, moi aussi, j’ai changé tout…. Et comme la vie est douce, à présent!!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s